Comment utiliser son temps libre intelligemment

Il est vrai que de nos jours rares sont les moments que l’on peut déclarer être du temps libre à 100% à notre disposition. Mais il arrive que l’on ait de la chance et que par moment nous jouissions de pareils instants rien que pour nous. Lorsque cela arrive il est judicieux de savoir employer son temps de manière intelligente afin de le rentabiliser et faire en sorte que nos moments de libres ne riment pas avec oisiveté ou passivité. Combien même les instants de libres dont nous pourrions jouir seraient courts, il y a toujours quelque chose à faire durant ces rares moments. L’exploitation judicieuse de leur simple existence, suffit à nous faire apprendre une nouvelle compétence ou encore découvrir de nouveaux auteurs.

Apprendre à pêcher

Cela pourrait paraître de prime abord réservé à une certaine frange de la population. Pourtant la pêche est une activité qui peut se pratiquer par tout le monde. En plus d’être un passe temps, elle est aussi une compétence qui pourrait s’avérer salvatrice dans certaines circonstances. La pêche à nourri bien des personnes qui se sont perdues en forêt ou en mer. Lorsque l’on initie un enfant à la pêche, lui est inculquée un valeur essentielle qu’est la patience et l’écoute de la nature. Car pécher c’est d’abord décrypter les signaux de la nature afin de vérifier que le poisson est présent et que la pêche sera bonne.

Accorder du temps à ceux que l’on aime

Nous n’avons que peu de temps pour nous de par la vie que nous menons. Ce sont les personnes qui ont le plus besoin de notre présence et qui sont le plus proche de nous qui souffrent le plus de cette indisponibilité. Il est nécessaire de prendre le temps d’en passer avec nos enfants, nos parents ainsi que notre famille. Et passer du temps, c’est d’abord et avant tout communiquer. Rares sont les personnes qui saisissent l’importance de la communication avec leur entourage. Etre avec les gens que l’on aime ce n’est pas être physiquement avec eux. Ou du moins pas toujours. Ça veut aussi dire les comprendre. Car seule la compréhension peut créer la complicité nécessaire à l’établissement d’un climat de confiance, indispensable pour créer des liens.

Voyager en solitaire 

Le voyage est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps. Surtout d’ailleurs, lorsque l’on prend la décision de voyager seul. Nous confrontons alors notre propre vision du monde avec le monde tel qu’il est, et nous mesurons parfois avec stupéfaction, la distance qui nous sépare de l’autre alors que tant de choses nous rassemblent pourtant. En voyageant, dans un autre pays, il est subjuguant de prendre conscience de la différence notoire qui existe entre ce que nous voyons du monde à travers les médias, et ce qu’est le monde réellement. Voyager seul c’est aussi rejeter la tendance assistée de la société dans laquelle nous vivons, et accepter l’idée de compter perpétuellement sur soi et uniquement sur soi. C’est d’autant plus nécessaire que l’on débarque dans un pays où les gens ne parlent pas forcément la langue. Ce voyage ne peut qu’être enrichissant et chargé d’enseignements.

Changer ses habitudes

Comme leur nom l’indique des habitudes sont avant tout des automatismes. Des automatismes très difficiles à changer. Si difficile d’ailleurs que les changer nécessite du temps et un certain entraînement. Un entraînement auquel vous pouvez vous livrer justement lorsque vous avez du temps de libre ainsi qu’une disposition mentale favorable. Il est particulièrement pertinent de profiter de vos moments de libres pour justement vous exercer à changer vos habitudes. Dans un premier temps en faisant ce que vous n’aviez pas l’habitude faire. Intégrer une unique activité supplémentaire dans votre quotidien le fera se transformer sous vos yeux pour votre plus grand plaisir.

Parler à un inconnu

C’est dans la différence que les plus beaux soleils se lèvent. Tous nos actes sont intéressés de nos jours. Parler à un inconnu sans aucune raison est un geste si rare qu’il pourrait vous réserver des surprises insoupçonnées. Chaque personne est un univers dans l’univers. Parler à quelqu’un c’est contempler à travers une fenêtre particulière l’entièreté du monde. Grâce à la manière de voir le monde des autres, on enrichit toujours la sienne et là est un trésor inestimable. Prenez le temps d’inviter un illustre inconnu à prendre un café ou une bière, il se pourrait fort bien que cette journée rejoigne définitivement vos plus doux souvenirs et que le résumé de la rencontre vos plus précieux enseignements.

Prendre des risques

Cela pourrait paraître en première lecture un peu masochiste. Pourquoi prendre des risques alors que tout va bien dans sa vie. On aimerait répondre que l’ennui n’est jamais de bonne augure. C’est par la prise de risques que les changements positifs se produisent. Prendre ici des risques ne signifie pas prendre des risques physiques. Mais faire des choix que vous n’avez pas l’habitude de faire et qui vous sortiront de votre zone de confort. En sortant de votre zone de confort vous serez forcé de confronter vos capacités aux épreuves qui se présenteront à vous. Et en les surmontant, car l’objectif c’est bien de les surmonter, vous gagnerez en confiance en vous et aurez donc confiance en vous pour la suite de votre vie. Un avantage fondamental. En plus de cela, cette prise de risque vous mènera vers des situations qui vous feront grandir, apprendre et vous mèneront vers des découvertes insoupçonnées pour lesquelles vous remercierez à coup sûr la providence. Aides-toi et le ciel t’aidera.

Faire le point sur sa vie

Une chose que l’on doit tous faire au moins une fois par an. Nous sommes en permanence noyés d’objectifs secondaires et quotidiens qui, si nous n’y prenons pas garde, nous éloignent peu à peu de nos aspirations profondes. Il est essentiel de prendre du recul de temps à autre sur le cours de sa vie et de le juger à l’aune de nos volontés premières. Des forces originelles qui nous ont au débit poussées vers la voie que nous empruntons plutôt qu’une autre. Il est important de se demander si nous continuons sur la voie que nous avons choisis, ou bien si nous sommes en train d’en dévier. Auquel cas il s’agit de redresser la barre illico. Beaucoup, alors qu’ils vivent dans un certain confort matériel plus qu’enviable, sont cependant malheureux. C’est simplement que leurs aspirations profondes ont étées tues au fur et à mesure que ces personnes ont avancées dans la vie. Au final ces personnes se sont retrouvées dans des conditions qui ne leur étaient pas adaptées, accompagnées de personnes avec lesquelles elles ne ressentent aucune connexion transcendante. Demandez-vous comment voulez-vous passer le crépuscule de votre existence.

error: Content is protected !!