Pourquoi je me réveille chaque nuit à la même heure? – Heureu

Pourquoi je me réveille chaque nuit à la même heure?

Il nous est tous déjà arrivé au moins une fois dans notre vie, pendant une période, de se réveiller à la même heure, chaque nuit, sans bruit extérieur ou sonnerie de réveil. Curieuse horloge biologique. C’est une expérience assez troublante que de vivre ceci. et vous êtes en droit de vous interroger sur les raisons d’un tel phénomène. Votre corps est une machine de très haute précision, il n’y a pas d’effet sans cause. Ces réveils brusques sont souvent faciles à vivre. Vous vous sentez plus réveillé, que si vous aviez continué à dormir jusqu’à l’heure du réveil habituelle par l’alarme.

Ce phénomène est en réalité est un signe d’excellente santé psychologique. Cela signifie que votre bilan en terme de besoin de sommeil est parfaitement équilibré.

Pour mieux comprendre cette phénoménologie, il est indispensable d’admettre que le sommeil s’organise en cycles. Chaque cycle est composé d’une phase d’endormissement, une phase de sommeil lent, s’en suit le sommeil profond (caractérisé par une réduction des mouvements nocturnes, voir une inertie totale), le sommeil paradoxal (laps de temps ou les rêves sont les plus lucides et les plus abondants), suivi d’une phase de réveil progressif.

Dans le cadre de vos tâches quotidiennes, il arrive que vous soyez amenés à interrompre votre sommeil alors qu’il n’a pas encore fini son cycle. L’écart constaté, impacte alors votre tonus, et nécessite que vous dormiez plus longtemps la nuit suivante pour payer votre « dette » à votre corps. Mais comme vous dormez toujours la même durée, alarme oblige, la dette grossit et vous vous engagez dans un cercle vicieux. Vous condamnant à un réveil de plus en plus difficile au fur et à mesure que les jours passent.

À l’inverse, lorsque le corps est parfaitement reposé, c’est-à-dire, lorsqu’il a fini son cycle de façon normale, alors il enclenche le processus de réveil de façon naturelle. Et comme pour atteindre cet état, vous devez vous habituer à dormir à des heures régulières. Le réveil se fera également à des heures régulières. Généralement peu avant le lever du soleil. C’est ce qui vous arrive, vous vous réveillez à des heures régulières.

Cependant prenez garde, lorsque vous vous réveillez, il est déconseillé de se rendormir. Car alors, le corps s’engagera dans un nouveau cycle, qui sera interrompu quelques heures plus tard. Vous aurez alors détruit tout ce que vous avez gagné en terme de confort de sommeil.

Le sommeil lent et le sommeil profond.

Ce sont des phases ou la conscience se déconnecte avec la perception. Vous cessez l’avoir conscience de vous-même, et votre mémoire est mise en veille. Il s’agit des phases les plus importantes pour le repos du corps. Car les mouvements sont rares durant ces phases, ce qui permet à tous les systèmes de votre corps de se reposer.

Le sommeil paradoxal

Cette phase est dédiée au cerveau, c’est durant cette phase, qu’a travers le processus des rêves, le cerveau compile et ordonne les données accumulées au cours des journées précédentes. Lui permettant d’effectuer une « mise à jour », le rendant disponible pour la journée suivante. En réalité, on rêve tout au long de la nuit, mais seuls les rêves du sommeil paradoxal atteignent la mémoire. Vous êtes généralement conscient de vos rêves, bien que vous soyez rarement conscients que vous êtes en train de rêver. Votre cerveau à tendance à prendre vos visions pour argent comptant, et il est persuadé qu’il s’agit de la réalité. Cependant dans de rares cas, il vous arrive de savoir que vous êtes en train de rêver, et vous est même possible de prendre le contrôle de vos rêves. L’on parle alors de rêves lucides.

Image à la une : Pinterest.com

error: Content is protected !!