Ralentir le vieillissement, mode d’emploi – Heureu

Ralentir le vieillissement, mode d’emploi

Si avant l’âge de la retraite était une façon d’accepter de se mettre en retrait de la société, il en est bien différent aujourd’hui. La retraite est une manière de repenser cette nouvelle phase de vie

Expatriation, découverte de passion, rupture ou nouvel amour, les seniors du XXIème siècle sont des précurseurs dans le bien-vieillir.

Pour aller plus loin, découvrez notre dossier complet sur le bien-vieillir avec l’intervention de spécialistes.

Le bien vieillir

Bien vieillir, voilà un mot qui peut faire réagir et réveiller les opinions. On pense d’abord au bien- manger et à la pratique d’un sport, et puis aux méthodes alternatives comme la chirurgie esthétique qui s’est démocratisée. Mais de nouvelles données scientifiques avancent d’autres aspects du bien-vieillir que sont la spiritualité, le sens de la vie, le bonheur (et surtout les petits-bonheur au quotidien), la reconnaissance et la non-crainte de la mort. C’est en tout cas ce qui a été observé dans les zones bleues.

Les zones bleues, qu’est-ce que c’est ?

Entourées au stylo bleu sur une mappemonde par les deux chercheurs qui les ont découvertes (d’où elles tirent leur nom), il s’agit de régions dans lesquelles les gens vivent centenaires en bonne santé et en pleine forme. Souffrants peu d’arthrites, de cancers, d’Alzheimer, de sénilité et de problèmes physiques, les centenaires d’Okinawa au Japon, d’Ikaria en Grèce, de la péninsule de Nicoya au Costa Rica, de la Sardaigne et de Loma Linda en Californie ont des modes de vie et une philosophie qui les préservent de la mort, semble-t-il.

On parle de secrets qui leurs permettent de vivre centenaires, de secrets qui fascinent les chercheurs. Par exemple, les personnes âgées ne sont pas exclues de la société, elles continuent de vivre au sein même de la communauté, avec leurs petits-enfants. De plus, elles jardinent, marchent, ont des mouvements naturels qui entretiennent leur corps. Loin de faire du sport, chaque mouvement est fait consciemment (se baisser et se relever plusieurs fois par jour).

Un autre point important, c’est la notion du bonheur et de reconnaissance. Et cela commence dès le réveil, en saluant le soleil, en se donnant une mission pour la journée qui les motive, en transmettant leur histoire et leur connaissance aux plus jeunes générations.

Loin d’être un phénomène nouveau, la petite communauté d’Okinawa est connue depuis le Ier empereur de Chine qui s’intéressa à leur longévité.

L’hérédité génétique n’est pas un gage du bien-vieillir  

Manger/bouger ne suffit pas à vivre en parfaite santé jusqu’à vitam æternam, et cela vaut aussi pour la génétique. En effet, alors qu’on croyait que les gènes du bien-vieillir du côté maternel ou paternel était responsable d’une meilleure peau à partir d’un certain âge, nous savons aujourd’hui que c’est faux, ou du moins en partie.

Si les gènes jouent un rôle décisif dans le processus de vieillissement, leur hérédité n’a pas grand-chose à voir là-dedans. Les gènes ont une expression qu’il est possible de modifier.

Ce domaine d’étude de l’expression des gènes s’appelle l’épigénétique. Loin d’être un terme fanfare pour hippie, l’épigénétique est un thème sérieux qui pourrait révolutionner le vieillissement. Sans surprise, le bonheur joue un rôle clé dans l’affaissement ou non du visage, tout comme la méditation sur le cerveau, etc.

Une nouvelle philosophie pour les seniors

On ne parle plus de vieux mais de seniors, et même ceux qu’on caractérisait de vieux ne sont pas les seniors d’aujourd’hui.

Avec cette nouvelle génération de seniors, viennent une nouvelle philosophie et définition de la vie. Dans une société qui a tendance à aduler la jeunesse, les seniors commencent à vouloir exister. Ils sont présents sur les réseaux sociaux, montent des blogs, se lancent dans des vlogs. Et surtout, un nouveau courant de pensée débarque : vivre plus intensément cette période.

Bien sûr, le revenu des retraités ne leur permet pas toujours d’aborder le départ à la retraite avec la meilleure des bienveillances, mais la philosophie qu’ils associent maintenant à la cinquantaine, soixantaine (et plus) leur donne une nouvelle manière de se considérer.

error: Content is protected !!