Voici les attitudes qui vous éloignent à coup sûr de l’amour

L’amour est un sentiment magnifique. Mais de nos jour il est de plus en plus utopique, inaccessible. Le monde qui nous entoure est une apologie du matériel et de l’intérêt personnel basé sur la compétition. La compétition, voilà le véritable frein à l’amour, elle nous pousse à considérer tout le monde comme un concurrent potentiel, un adversaire, voir un ennemi. Ce comportement qui nous a été inculqué depuis notre plus tendre enfance, et qui nous paraît normal, pourrait être l’explication logique et très simple de la solitude croissante que connaît une large frange de la population.

Pourtant, tout le monde à besoin d’amour, tout le monde à besoin de sentir qu’il est aimé et d’aimer en retour. L’amour est vital pour notre équilibre mental. Il est fondamental à notre bonheur.

En général ceux qui sont restés sans amour, devraient se remettre en question. Car bien souvent nous sommes le premier obstacle dans notre quête de l’amour. Nos réflexes conditionnés vers la méfiance, sont une habitude acquise depuis l’enfance. Ils deviennent donc inconscients au point que l’on arrive pas à prendre conscience du problème dont nous sommes pourtant la source.

Voici ces attitudes qui peuvent vous éloigner de la chose la plus belle qui puisse vous arriver dans votre vie, l’amour,

Vous avez peu de ne pas être à la hauteur,

L’amour suppose l’acceptation de l’autre tel qu’il est. Et de la même manière que vous devez accepter l’autre tel qu’il est, l’autre doit également vous accepter tel que vous êtes. La notion “d’être à la hauteur” découle directement de ce réflexe de compétition dont nous venons de discuter. Vous devez bannir ce réflexe, lorsqu’il s’agit d’amour. Le secret et de vous laissez porter par vos sentiments, et les exprimer à l’être que vous aimez. Car la seule chose qu’il attend de vous, c’est la preuve de votre amour pour lui. “Être à la hauteur” est non seulement inapproprié, mais cela n’a aucun sens lorsqu’il s’agit d’aimer.

Vous jugez les autres

Toujours dans logique de la compétition que nous évoquons et rappelons, vos jugements sur les autres se font en comparaisons avec vos standards implicites que vous avez acquis au cours de votre éducation et de votre expérience de vie. Vous jugez les autres, par rapport à quelque chose. Le jugement des autres n’est que la réciproque de la peur de ne pas “être à la hauteur”. Car vous jugez que les autres ne sont pas “à la hauteur” de vos engeances, ou des impératifs de la vie. De la même manière que vous devez perdre le réflexe d’avoir peu de “ne pas être à la hauteur”, vous devez perdre le réflexe de juger.

Vous êtes gênés par les louanges chantées à votre honneur

Cette attitude revêt deux dimensions, toutes deux s’inscrivent encore et toujours dans la logique de compétition qui a le don d’éloigner les humains les uns des autres.

Soit vous n’aimez pas les compliments parce que vous avez peur de ne pas “être à la hauteur” de ces compliments. Et vous mettant à nu, montrer à ceux qui vous admirent qu’ils se trompent sur votre compte.

Soit vous interprétez les compliments comme une tentative de flatter votre égo pour pouvoir par la suite mieux vous manipuler. dans tous les cas le chat retombe sur ses pattes, et ne miaule qu’un seul mot. LA COMPÉTITION.