Bien dormir la nuit est une condition essentielle. Mais si vous êtes stressés ou dans un environnement néfaste, ces 2 conditions peuvent imputer sur votre sommeil. Pour enfin avoir un sommeil correct il suffit de quelques changements. Découvrez les ci dessous.

Vous dormez mal ? Oui, mais comment ?

Dormir mal ne signifie pas dormir peu. Nous ne sommes pas toutes égales face au sommeil. Quand certaines ont besoin de 12 heures pour se sentir en pleine forme, d’autres sont opérationnelles au bout de 4 heures !

L’important étant de se réveiller sans difficulté. Lorsque de mauvaises nuits ont un impact sur votre vie, il y a un problème. Et pour le régler, il faut le diagnostiquer.

Vous pouvez :

• vous réveiller fréquemment la nuit ;

• avoir du mal à vous endormir ;

• vous réveiller trop tôt ;

• avoir l’impression de ne jamais être en forme.

Ces différents types d’insomnie se répercutent sur le quotidien. Fatigue, nervosité, somnolence, défaut de mémoire et de concentration… : les journées sont parfois encore plus mauvaises que les nuits.

Pourquoi je dors mal ?

Mal dormir peut avoir des causes très diverses. Mais heureusement, la plupart des troubles du sommeil sont passagers ou ne se manifestent que rarement.

Certains éléments créent un terrain propice au mauvais sommeil :

• un dîner trop copieux ;

• la consommation d’alcool, de soda, de tabac avant de dormir ;

• un environnement trop chaud, trop froid, trop bruyant… ;

• un mauvais lit ;

• certains médicaments ;

• la pratique d’une activité physique avant de dormir ;

• la lumière de l’ordinateur, de la télévision, de votre smartphone…

Mais il existe un facteur encore plus grand de trouble du sommeil : les moments de stress Deux insomnies sur trois seraient provoquées par une anxiété , une contrariété, une appréhension… Tout ce qui nous bouleverse dans notre journée est susceptible de perturber notre nuit. Et une mauvaise nuit ne permet pas de relativiser sa journée. Un cercle vicieux dont il faut se débarrasser.

Conseils pour mieux dormir

Il existe une multitude d’habitudes et d’astuces qui peuvent vous aider à retrouver des nuits calmes et réparatrices.

La première est sans doute d’écouter votre corps. Si vous vous sentez fatiguée, que vous commencez à bâiller et à sentir vos paupières lourdes, ne luttez pas !
Si vous laissez passer ce moment, il vous faudra attendre 90 minutes pour attraper le prochain train. Et même si vous n’avez pas sommeil, essayez de vous coucher à heure régulière pour donner un rythme à votre cerveau.

Une fois dans vitre lit, oubliez les écrans. Ils mettent le cerveau en état de vigilance ce qui évidemment, n’aide pas à trouver le sommeil. Une heure avant de dormir, préférez donc une activité calme et relaxante, comme un bain ou la lecture d’un bon roman.

Et pour des nuits paisibles, on aménage son espace : un matelas de qualité, une pièce obscure, aérée et insonorisée, une température comprise entre 16 et 17 degrés et Morphée n’est plus très loin !